Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les différents domaines de la traduction

La traduction intervient dans plusieurs domaines différents que ce soit dans le secteur administratif, éducatif, juridique, commercial,… Elle est très importante pour changer les écrits d’une langue étrangère à une autre langue dont l’anglais et le français.

Les techniques de la traduction

Le monde de la traduction est varié et vaste étant donné qu’il en existe diverses techniques. Tout d’abord, on a la traduction technique qui fait référence au domaine de l’ingénierie et de la linguistique. Elle concerne surtout la traduction de modes d’emploi, des feuillets d’instruction, de manuels, de notes internes, médicale, de procès-verbaux,… Ce type nécessite des connaissances spécialisées de la part du traducteur. Puis, on a la traduction scientifique qui traite des documents à caractère scientifique entre autres articles, thèses, monographies,…

Par la suite, on a la traduction juridique qui concerne le domaine du droit et des services juridiques. Celle-ci exige une excellente maîtrise du domaine et du langage spécifique. Outre celles-ci, on a aussi la traduction littéraire qui exige de très grandes connaissances dans le domaine mais aussi de fortes connaissances artistiques et culturelles. Enfin, on a aussi entre autres la traduction médicale qui est un domaine très complexe car on n’a pas droit à aucune erreur. En effet, ce type de traduction est surtout utilisé pour des rapports médicaux.

Quelques conseils pour mieux organiser le processus de traduction

Pour pouvoir mieux organiser le processus de traduction, quelques conseils sont à prendre en compte. En effet, il faut tout d’abord bien assurer d’avoir en sa possession tous les documents de référence tels que les bons documents et glossaires. Puis, il est recommandé au traducteur professionnel anglais français de faire un usage efficace du temps.

Après, il faut aussi savoir sélectionner les mots à vérifier. Pour ce faire, on effectue les recherches d’une seule fois sans avoir interrompre le processus de traduction. Le principe de la traduction consiste surtout à comprendre un mot si l’on n’arrive pas à le traduire. Il ne faut donc pas rester bloquer sur les mots qu’on a des difficultés à traduire. Le mieux c’est de laisser une traduction provisoire et ensuite revenir à ce mot plus tard lorsqu’on a plus de contexte. Il ne faut non plus laisser des espaces vides, des points d’interrogation, X ou d’autres signes qui peuvent facilement passer inaperçus lorsqu’on effectue la livraison finale.